En Israël, les attaques contre les migrants africains se multiplient


©

En Israël, les attaques contre les migrants africains continuent. Un couple érythréen a été blessé et hospitalisé dans la nuit du mercredi 11 juillet, suite à l'incendie volontaire de leur appartement au centre de Jérusalem. L'homme a été gravement brûlé et la femme, enceinte de sept mois, a inhalé de la fumée. Un autre appartement de migrants africains avait été incendié dans le même quartier, près du marché Mahané Yéduha, le 4 juin. Sigal Rosen, qui travaille au sein de l'ONG Hotline for the migrant worker, basée à Tel-Aviv, met en cause la responsabilité de certains élus dans la situation actuelle des migrants africains en Israël.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.