Tchad: poursuite de la grève générale, l'interdiction de pêcher dénoncée


©

La grève générale démarrée la semaine dernière à l'appel de l'Union des syndicats du Tchad doit reprendre ce lundi 23 juillet. Cette grève vise à revendiquer l'application du protocole d'accord signé en novembre 2011 qui prévoyait une augmentation des salaires, mais aussi à dénoncer des mesures très impopulaires comme l’interdiction, depuis un mois, de pêcher dans le fleuve Chari au niveau de Ndjamena. Massalbaye Tenebaye, président de la Ligue tchadienne des droits de l'homme, revient plus en détail sur cette interdiction.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.