Pour éradiquer le Sida, l'Afrique a besoin de traitements plus efficaces et plus coûteux


©

La 19e Conférence internationale sur le sida se déroule en ce moment à Washington, aux Etats-Unis. Une communication a été faite sur l’augmentation des cas de résistance aux traitements en Afrique. La survie des malades est menacée s’ils ne peuvent pas accéder à des traitements de deuxième ligne, qui sont nettement plus coûteux. Une étude vient de paraître dans le journal scientifique le Lancet sur ce problème.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.