Procès Chebeya : la cour examine les révélations du fugitif Paul Mwilambwe contre le général Numbi

Le réalisateur belge Thierry Michel lors de sa conférence de presse du 10 juillet 2012, révélant le témoignage de Paul Mwilambwe.
© AFP Photo/Thierry Charlier

En RDC, ce mardi 24 juillet, se tenait la troisième audience du procès en appel de huit policiers jugés pour l'assassinat de Floribert Chebeya, militant des droits de l'homme, et de son chauffeur Fidèle Bazana. La question centrale du jour était de savoir si la Haute cour militaire doit tenir compte des révélations faites par l'un des policiers mis en cause dans le double assassinat, à un réalisateur belge, auteur d'un film sur l'affaire.

Aujourd’hui, les débats ont tourné autour des révélations du fugitif Paul Mwilambwe. Faut-il oui ou non prendre en compte ses affirmations qui mettent en cause le général John Numbi ?

Pour les avocats des parties civiles, il s’agit d’indices graves et importants qui peuvent concourir à l’éclatement de la vérité. Donc selon eux, la Haute cour militaire devrait exploiter ces indices, descendre également sur les lieux décrits comme étant la ferme du général John Numbi où aurait été enterré le corps de Fidèle Bazana, compagnon d’infortune de Floribert Chebeya. En attendant, cet endroit devrait être sécurisé pour empêcher que l’on vienne effacer les traces.

Réplique des avocats de la République : il s’agit de rumeurs, rien que des rumeurs, auxquelles la Haute cour militaire ne peut prêter foi. Il n’y a donc pas de raison de prendre en compte les révélations de Paul Mwilambwe faites à un cinéaste belge soucieux, selon les avocats de la République, de se faire de l’argent à travers son film.

Les débats doivent reprendre mardi prochain, le 31 juillet.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.