La présidence gabonaise annonce qu’il n’y aura pas de conférence nationale


©

La présidence de la République du Gabon coupe court au débat sur la tenue d'une nouvelle conférence nationale sur le modèle de celle de 1990. « Il n'y aura pas de conférence nationale », a martelé jeudi 26 juillet le porte-parole de la présidence de la République, Alain Claude Bilie Bi Nze. L'opposition, qui réclame cette conférence, argumente que c'est une injonction du président français, François Hollande, au régime de Libreville.

Le Gabon n'est pas un pays en crise.(...). Une conférence nationale ne se justifie pas. Je crois que cela est assez clair...

Alain Claude Bilie Bi Nze
27-07-2012 - Par Yves-Laurent Goma

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.