Côte d'Ivoire : dans le village rasta d'Abidjan détruit par la police, les habitants vivent dans les décombres


©

A Abidjan, le village rasta situé sur le bord de mer dans le quartier industriel de Vridi vient de faire les frais de la politique de récupération des espaces publics occupés illégalement. Il a été détruit il y a environ trois semaines. Une politique entamée il y a un an avec la destruction spectaculaire des extensions des maquis et discothèques de la rue Princesse. Mais dans le village rasta, l’émotion reste vive pour les occupants des lieux. Reportage.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.