Republier
Madagascar

Le calendrier officiel des prochaines élections malgaches contesté par certains experts

Béatrice Atallah, la présidente de la Cénit, annonce le prochain calendrier électoral malgache, le 1er août 2012.
© AFP PHOTO / ANDREEA CAMPEANU

A Madagascar, les réactions se multiplient depuis l'annonce, le mercredi 1er août du calendrier électoral définitif. Cet agenda, présenté par Béatrice Atallah, la présidente de la Commission électorale nationale indépendante de la transition (Cénit), fixe le premier tour de la présidentielle au 8 mai 2013 et le deuxième tour au 3 juillet couplé avec les législatives. Si ces dates ont reçu l'aval de la communauté internationale, certaines voix s'élèvent dans la Grande Ile : des experts électoraux malgaches continuent de réclamer d'abord des élections dès 2012, et plus précisément des élections législatives avant la présidentielle.

Parmi les experts malgaches qui continuent de réclamer des élections en 2012, il y a Héry Rakotomanana. C’est l’ancien président de la Cénit, remplacé aujourd'hui par Béatrice Atallah ; il a fait partie des experts malgaches consultés pour la rédaction du calendrier définitif.

Joint par RFI, Héry Rakotomanana affirme d’abord qu’une nouvelle liste électorale a déjà été rédigée en 2012 du temps de sa présidence et qu’il suffirait simplement de la retravailler. Il évoque aussi le risque d’explosion sociale à Madagascar avant mai 2013, date du premier tour de la présidentielle. Selon lui, les couches populaires sont à bout et ne peuvent plus suivre la montée des prix des produits de première nécessité. Enfin pour lui, c’est une erreur de faire une présidentielle avant les législatives car les candidats à l’Assemblée nationale attendront de savoir qui sera en tête du premier tour de la présidentielle pour se ranger derrière lui.

Béatrice Atallah, la présidente de la Cénit, avait affirmé que des élections cette année étaient techniquement faisables. C’était lors de la présentation du calendrier électoral partiel le 29 mai dernier.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.