Republier
Gabon

Face à la hausse du prix du poisson, le gouvernement gabonais promeut la vente directe

Un marché de Libreville.
© Getty Images

Le poisson coûte de plus en plus cher au Gabon : 4 000 francs CFA le kilo contre 2 000 francs CFA il y a encore quelques années. Pour permettre aux Gabonais de manger du bon poisson à bon prix ce vendredi, jour de la fête nationale, le gouvernement a lancé une vente promotionnelle au tout nouveau centre de pêche d’Oloumi dans le 5e arrondissement de Libreville.

« 2 000, 2 000 le tas ». Martine a beau crier, les clients ne viennent presque pas. Trois poissons à 2 000 francs CFA, la vendeuse est consciente que sa marchandise est trop chère : « C’est cher, mais le poisson est cher maintenant ».

Ici dans la section de poisson au marché Mont-Bouët, le plus grand marché de Libreville, c’est la déprime totale entre les vendeuses et les clients : « Le poisson est cher. Pour nourrir les enfants, on est obligés de manger les feuilles de manioc. Des fois, on dort en ayant faim ».

Avec 800 kilomètres des côtes, le Gabon ne manque pourtant pas de poisson. Une étude du ministère de la Pêche révèle qu’une mauvaise organisation de la filière est à l’origine de cette surenchère. Guy Anicet Rerambyath, directeur général de la pêche : « L’un des facteurs qui explique l’augmentation, c’est le nombre d’intermédiaires. Une valeur ajoutée à chaque étape. Et à la fin, c’est le consommateur qui paie les frais ».

Comme solution à ce casse-tête, le gouvernement a créé un centre de pêche où chalutiers et piroguiers sont invités à débarquer leurs poissons. La vente promotionnelle lancée ce mardi 14 août au centre est un test grandeur nature de dispositif. Mais au premier jour, il n’y avait qu’une tonne de poissons, très peu pour satisfaire la demande.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.