Poursuite des tractations en vue de la formation d’un nouveau gouvernement au Mali

Le président malien de la transition Dioncounda Traoré à son arrivée à Bamako le 27 juillet 2012.
© AFP / HABIBOU KOUYATE

Dernière ligne droite avant la formation du gouvernement d’union national à Bamako. Le président de la transition Dioncounda Traoré a reçu jeudi 16 août les représentants du front anti-putsch, et ceux du front pro-putsch. Les journées de concertation nationale ont quant à elles été acceptées.

De l’avis de plusieurs participants à la rencontre, que se soit du côté du FDR, regroupement des « anti-putsch », ou du côté de la COPAM, qui regroupe les « pro-putsch », il y a désormais une nette volonté de mettre fin à la crise politique qui secoue Bamako.

Les journées de concertation nationale réclamées à cor et à cri par les « pro-putsch », ont été acceptées. D’après nos informations, ces journées qui ambitionnent de baliser la transition ne dureront pas plus de trois jours. Elles se tiendront après la formation du nouveau gouvernement.

Le climat actuel dans lequel se déroulent les consultations est plutôt bon. Le Premier ministre Cheick Modibo Diarra a quasiment tous les dossiers des ministrables. Très peu de noms de femmes ont été fournis.

Ce vendredi, le Premier ministre et le président de transition Dioncounda Traoré se rencontrent à nouveau pour parler de la formation de la nouvelle équipe. Les deux hommes, après de franches explications, s’entendent plutôt très bien.

Ils ne cachent pas qu’ils sont décidés à travailler main dans la main. Et lundi au plus tard, la liste du nouveau gouvernement pourrait être connue.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.