Le choléra se propage au nord du Mali


©

Le Choléra continue de sévir au Mali, notamment au Nord près de la frontière avec le Niger, pays dans lequel plus de 3 000 cas et 65 décès ont été enregistrés depuis le début de l’année. Maladie très contagieuse, le choléra s’ajoute à la malnutrition, les pluies et les déplacements de populations. Des facteurs qui contribuent largement à la prolifération de la maladie dans le pays qui recense 147 cas et 12 décès depuis le début de l’épidémie en juin dernier.

Filippo Gusti est responsable d’urgence à Action contre la faim. Il pointe les limites des structures de prise en charge de cette maladie.

« Vu les conditions d’accès limité dans la zone Nord et la présence de ce fort risque dû à l’épidémie au Niger, le gros risque qu’il faut bien considérer, c’est le fait que les structures de prise en charge, les structures de santé, ont un fonctionnement assez limité aujourd’hui, avec des équipes sur place réduites, qui ne sont pas en mesure, des fois, de maîtriser les épidémies de choléra ».

Il livre ses conseils à la population pour se prémunir contre cette maladie contagieuse.

« Les pratiques les plus importantes, est que les populations doivent continuer à essayer, c’est de s’approvisionner à des sources d’eau protégées, c'est-à-dire, de l’eau qui provient principalement des forages et ne pas prendre de l’eau des surfaces ou de l’eau des rivières pour la boire, se protéger avec les bonnes pratiques d’hygiène personnelles, et le lavage des mains avec du savon. »

Les facteurs de  transmission de la maladie sont à connaître. « Ca peut être l’activité de pêche, qui peut transmettre les vibrions au long de toute la chaîne de transmission, ajoute Filipo Gusti. Ce qui est très important, ce sera de renforcer le message auprès des populations qui pratiquent la pêche, pour renforcer les activités et renforcer les facteurs de prévention ».

La situation dans la région est aggravée par une pénurie d’eau qui favorise l’épidémie. ACF tente donc de sensibiliser une population démunie par les différentes crises d’insécurité, de malnutrition et sanitaire.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.