Madagascar : les fossiles d'un dinosaure saisis

Dinosaures.
© Tom Fowlks/Getty Images

La découverte de fossiles d’os de dinosaure fait couler beaucoup d’encre à Madagascar. Ces fossiles de près de 200 millions d’années ont été découverts par une équipe de scientifiques américains et malgaches dans l’ouest du pays. Des fossiles d’os appartenant à un herbivore qui pourrait être un des plus grands dinosaures du monde. Mais lorsque les scientifiques ont voulu ramener les fragments dans la capitale pour les examiner, le ministère de la Culture et du Patrimoine les a interceptés, affirmant qu’ils n’avaient pas le droit de les transporter.

Dossier : Les dinosaures

L’affaire ressemble à une querelle administrative, elle a pourtant pris des allures de scandale, car les scientifiques ont d’abord été soupçonnés de piller le patrimoine national. Selon le ministère de la Culture, ils n’étaient pas en règle. Faux, répondent les paléontologues, qui avaient les autorisations du ministère des Mines, le ministère de la Culture n’est pas compétent dans ce domaine, selon eux.

Mais les fossiles ont quand même été saisis. Aucune arrestation n’a été effectuée et les chercheurs américains ont pu rentrer chez eux.

Hier, de nouvelles discussions entre les scientifiques et le ministère de la Culture ont eu lieu. « Nous nous sommes mis d’accord », confiait le chef du département de paléontologie qui tente de calmer le jeu, quelque peu sonné par l’ampleur qu’a pris l’affaire. Il espère que les travaux pourront reprendre prochainement, et que la collaboration avec l’université new-yorkaise ne sera pas affectée.

Les fossiles sont normalement expédiés aux Etats-Unis pour être analysés. Les petits échantillons sont ensuite renvoyés à l’université d’Antananarivo, car Madagascar ne dispose pas de matériel nécessaire pour conserver et les exposer les plus grands fragments.

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.