Sénégal : près de 100 millions de francs CFA pour les victimes des inondations

Le ministre de la Culture Youssou N'Dour, ici à Ziguinchor, le 17 mars 2012 lors de la campagne présidentielle, était également sur scène ce 8 septembre à Dakar pour soutenir les victimes des inondations.
© AFP PHOTO/ SEYLLOU

Le Grand théâtre de Dakar accueillait samedi 8 septembre un gala de charité en faveur des victimes des inondations. Le ministre troubadour Youssou N'Dour, en compagnie d’Oumar Pène, Ismaël Lô et Thione Seck ont partagé la scène pour la bonne cause. Le ticket d'entrée était à 50 000 francs CFA minimum (environ 76 euros, NDLR) et la recette, espérée par les organisateurs autour de 150 millions de francs CFA, ira aux victimes des inondations. Treize personnes sont mortes ces dernières semaines suite aux pluies torrentielles qui se sont abattues sur le Sénégal.

C’est sur une scène flambant neuve, dans un théâtre au style austère, qu'ont défilé les stars de la chanson sénégalaise Thione Seck, Ismaël Lô et Oumar Pène. Et lorsque le ministre de la Culture et du Tourisme Youssou N’Dour prend le micro, même les VIP abandonnent leur siège pour danser.

Aujourd'hui, je travaille avec le gouvernement, et quand je vois mes amis [les chanteurs Seck, Lô et Pène] avec cet élan de solidarité, je veux les accompagner

Youssou N'Dour
09-09-2012 - Par Bineta Diagne

Il y a là des cadres, des chefs d’entreprise et des hommes politiques, tous vêtus de leur plus beau boubou. Mais derrière cette ambiance festive, les spectateurs veulent marquer leur solidarité avec les sinistrés : « Je suis là aujourd’hui pour la solidarité et essayer d'y contribuer. Il n’y a rien qui m’a amené, ni l’ambiance ni la danse. J’ai laissé ma maison, ma famille et ma femme, tout le monde. J’ai payé un billet pour ma femme mais elle n’est pas venue parce qu’elle est avec un bébé. Mais je fais un geste, je paie deux billets. »

Comme beaucoup de Sénégalais, l’ancien gouverneur de Dakar, Saliou Sambou, a fait des dons de vêtements et de nourriture à titre individuel. Sa présence à cette soirée est donc un geste de plus : « Déjà, il y a des actions qui ont été entreprises individuellement. Mais maintenant, on parle du collectif. Et c‘est cela qui est intéressant parce que ce que j’ai fait individuellement, c’est peut-être une goutte d’eau dans la mer, mais quand nous le faisons ensemble, c’est beaucoup plus important. »

Le billet d’entrée coûte au moins 50 000 francs CFA, une somme quelque peu élevée pour certains spectateurs : « Ce concert payant n’est pas à la portée de tout le monde parce que les tickets commencent à partir de 50 000. Il y a des tickets à 50 000, 200 000 et plus. »

Au total, lors de cette soirée, les organisateurs ont récolté 97 millions de francs CFA.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.