Côte d'Ivoire : nouvelle attaque contre les forces de sécurité à Abidjan - Afrique - RFI

 

  1. 21:10 TU Accents d'Europe
  2. 21:30 TU Journal
  3. 21:33 TU Danse des mots
  4. 22:00 TU Sessions d'information
  5. 22:30 TU Sessions d'information
  6. 23:00 TU Journal
  7. 23:10 TU Autour de la question
  8. 23:30 TU Journal
  9. 23:33 TU Autour de la question
  10. 21:10 TU Accents d'Europe
  11. 21:30 TU Journal
  12. 21:33 TU Danse des mots
  13. 22:00 TU Sessions d'information
  14. 22:30 TU Sessions d'information
  15. 23:00 TU Journal
  16. 23:10 TU Autour de la question
  17. 23:30 TU Journal
  1. 21:10 TU Radio foot internationale
  2. 21:30 TU Journal
  3. 21:33 TU Radio foot internationale
  4. 22:00 TU Sessions d'information
  5. 22:30 TU Sessions d'information
  6. 23:00 TU Journal
  7. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  8. 23:30 TU Journal

Dernières infos

  • La justice espagnole ordonne la remise en liberté des parents d'Ashya King (source judiciaire)
  • Selon le service de surveillance SITE, l'Etat islamique a diffusé une vidéo montrant la décapitation du journaliste américain Steven Sotloff
  • Mort de Clément Méric : le principal suspect libéré sous contrôle judiciaire
  • France : l'objectif de réaliser 21 milliards d'économies en 2015 revu à la baisse du fait de la faible inflation (Michel Sapin)
fermer

Afrique

Alassane Ouattara Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : nouvelle attaque contre les forces de sécurité à Abidjan

media

Un commissariat de police et un poste de gendarmerie ont été attaqués par des hommes armés le 20 septembre à Abidjan. De nombreux coups de feu ont été entendus pendant deux heures précisément dans la commune de Port-Bouët au sud de la capitale. Ces attaques, survenant après un mois d'accalmie, se produisent le jour même où une cérémonie militaire a rendu hommage, en présence du président Alassane Ouattara, aux militaires victimes de précédents assauts contre les forces de sécurité ivoiriennes.

 

Attaque ou braquage près d’un poste de gendarmerie qui s’est mué en échanges de coups de feu entre les bandits et la force publique ? Les témoignages recueillis cette nuit restent encore flous.

Certains habitants des quartiers concernés parlent de deux commissariats de police et d’un poste de gendarmerie visés par les tirs d’assaillants non identifiés. D’autres parlent d’un seul commissariat et d’un poste de gendarmerie. Entendus peu avant 21 heures locales, les coups de feu auraient vite cessé. Et la circulation, qui s’était arrêtée, a pu reprendre rapidement.

Des sources au sein des services de sécurité ont confirmé les attaques, sans en donner le bilan. L’action de ces assaillants survient un mois et demi après les assauts notamment sur le camp militaire d’Akouédo, qui avaient fait des morts dans les rangs des Forces républicaines de Côte d’Ivoire.

Une cérémonie militaire pour rendre hommage aux victimes de ces récentes attaques a eu lieu hier même, en présence du président ivoirien Alassane Ouattara.
 

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.