Republier
Togo EN BREF

Togo : la demande de mise en liberté provisoire de Loïk Le Floch-Prigent rejetée


©

Le juge d'instruction du quatrième cabinet de Lomé a rejeté ce vendredi 28 septembre la demande de mise en liberté provisoire de l'ancien PDG d'Elf-Aquitaine inculpé au Togo, Loïk Le Floch-Prigent. Souffrant, ce dernier garde le lit depuis plusieurs jours à la gendarmerie de Lomé.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.