Procès Chebeya : les parties civiles dénoncent des intimidations


©

Les parties civiles au procès Chebeya ont animé ce dimanche une conférence de presse. Elles ont dénoncé ce qu'elles appellent les menaces et intimidations proférées par l'avocat du général John Numbi contre quiconque citerait encore le nom de l'inspecteur général suspendu de la police nationale congolaise comme commanditaire présumé du crime. John Numbi vient de porter plainte en Belgique contre le réalisateur belge Thierry Michel pour obtenir l'interdiction du film de ce dernier sur le procès et des affiches où figure la photo de John Numbi à côté de celle Floribert Chebeya. Pour Rostin Manketa Mwahata, le directeur administratif de la Voix des Sans Voix, John Numbi demeure le suspect numéro un.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.