Republier
Mali

L'ordre est revenu dans les rangs de la police malienne


©

Coups de feu tirés en l'air, bataille rangée entre deux camps de policiers. L'alerte a été chaude, la semaine dernière, au Groupement mobile de sécurité de Bamako. La pomme de discorde entre gardiens de la paix se trouve être les promotions exceptionnelles accordées à certains, contestées par d'autres. Les décisions ont été finalement annulées, et l'heure semble plutôt être à l’accalmie.

Face à la contestation grandissante au sein de la police malienne, les actes de promotions exceptionnelles accordées à des policiers maliens ont été annulés. Satisfaction au sein des corps de la police malienne comme l'indique le commissaire Osman Diallo, secrétaire de leur syndicat : « Aujourd'hui, nous sommes satisfaits. C'est un combat que nous avons mené au nom de la police malienne. Le décret et les deux arrêtés ont été retirés. C'est une irrégularité qui a été réparée. Aujourd'hui, tout est rentré dans l'ordre. »

Le président malien et son ministre de l'Intérieur, signataire des décisions de promotion, ont donc reculé. L'ex-junte aussi. Et pour célébrer les retrouvailles entre les deux camps opposés de la police, un repas de corps a été organisé. Invité vedette de ces agapes, le porte-parole de l'ex-junte, le capitaine Amadou Konaré, qui a insisté sur le respect de la légalité.

Et de l'avis des policiers qualifiés à tort ou à raison de pro ou d'anti-junte, à l'avenir, aucun homme en uniforme au Mali ne doit faire usage de son arme pour revendiquer ou défendre des droits.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.