Lutte contre la drogue en Guinée: le nouveau programme d'appui est en place


©

Ce mardi 16 octobre à Conakry, a été lancé officiellement le programme d'appui à la lutte contre le trafic de cocaïne en Afrique de l'ouest (Alcao). C'est le ministère français des Affaires étrangères qui finance ce programme de renforcement des capacités judiciaires douanières et policières au budget de 1,6 millions d'euros. L'Alcao doit permettre à de nombreux pays de la région de faire face à l'importance du trafic de cocaïne. Depuis moins d'une dizaine d'années, les pays du golfe de Guinée représentent une véritable zone de transit entre l'Amérique du sud et l'Europe. En 2010, l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime estimait à une trentaine de tonnes la quantité de cocaïne qui passe chaque année par l'Afrique de l'ouest, sans compter l'héroïne et les drogues synthétiques. Les observateurs s'attendent d'ailleurs à une hausse du trafic.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.