En Tunisie, un commando détruit le mausolée d'une sainte très vénérée


©

A Tunis, un commando de cinq hommes, soupçonné d'être lié aux groupuscules salafistes, a détruit l'un des mausolées de l'un des personnages parmi les plus vénérés du pays. Ce lieu de culte soufi est dédié à la sainte Saïda Aïcha Manoubia, une femme engagée qui a vécu au XIIIe siècle. Pour Abdelhamid Larguèche, historien, spécialiste de l'histoire du soufisme, cette destruction est une immense perte pour la Tunisie.

On ne peut pas déposséder un peuple de sa culture.
Abdelhamid Larguèche, historien
10-10-2013 - Par Guillaume Thibault

Saïda Aïcha Manoubia était la symbolique précoce d'une femme qui s'affirmait.
Abdelhamid Larguèche, historien
10-10-2013 - Par Guillaume Thibault

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.