Côte d'Ivoire : le président de la Commission européenne José Manuel Barroso en visite à Abidjan


©

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, est arrivé le 24 octobre à Abidjan pour une visite officielle de deux jours en Côte d'Ivoire. A son agenda, une rencontre avec le chef de l’Etat, Alassane Ouattara et des membres du gouvernement. Une rencontre également avec des représentants des partis politiques, du secteur privé et de la société civile. Sans oublier une visite à l’université de Cocody.

L’engagement de l’Union européenne à soutenir le gouvernement ivoirien reste intact. C'est ce qu’on estime au siège de la Commission à Bruxelles. La visite de José Manuel Barroso à Abidjan sera même ponctuée par la signature d'une convention de financement. Un appui budgétaire de 115 millions d'euros, c’est-à-dire plus de 75 milliards de francs Cfa.

Un signe, selon une source au sein de l’Union européenne, que la Commission a « confiance dans la bonne gestion financière du gouvernement Ouattara ». Une confiance qui n’est pas aveugle, précise notre source.

Le bailleur européen maintiendrait des critères de vérification sur la situation de la sécurité dans le pays. Les 25 pays du Nord désespèrent de voir que la réforme tant attendue du secteur de la sécurité n’est pas encore engagée. L’Union européenne constate aussi avec regret que le processus de réconciliation est en panne et espère qu’il va aller plus vite.

Le président de la Commission européenne va-t-il exercer une pression amicale sur le gouvernement ivoirien pour qu’il fasse un geste qui pourrait faire avancer le processus, par exemple en libérant les prisonniers politiques de l’ex-régime ?

José Manuel Barroso a plutôt souhaité rencontrer l’opposition ivoirienne. Le président de la Commission européenne doit aussi s’adresser aux étudiants de l’université de Cocody. Un détour au campus destiné à encourager la jeunesse ivoirienne à s’engager dans une véritable réconciliation.