Mali: un chanteur se dit menacé après avoir critiqué l'armée dans l'une de ses chansons


©

A Bamako, un chanteur en vue affirme être menacé par des hommes en armes. Roberto Magic Sapeur, de son vrai nom Harouna Sylla, a sorti récemment une chanson dans laquelle il critique ouvertement l'armée. Un texte qui lui apporte plus de problèmes que de notoriété.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.