Royaume-Uni: Justin Welby, nouveau chef de l'Eglise anglicane


©

En Grande-Bretagne, le nouvel archevêque de Canterbury, Justin Welby, a tenu sa première conférence de presse ce vendredi 9 novembre. Ancien cadre de l'industrie pétrolière, Justin Welby, 56 ans, est devenu évêque il y a un an seulement. Il succède à Mgr Rowan Williams à la tête de l'Eglise anglicane, qui compte 77 millions de fidèles dans le monde mais qui est aussi extrêmement divisée depuis plusieurs années. Ce qui n'a pas empêché Justin Welby de se montrer résolument optimiste quant à l'avenir de son Eglise.

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

C’est un homme assez réservé mais plein d’humour qui est apparu devant la presse au palais de Lambeth. Justin Welby n’a d’ailleurs pas caché que sa première réaction en apprenant sa nomination avait été « oh non ! ».

Il faut dire qu’il faisait figure d’outsider dans la course à la succession de Rowan Williams qui a tenu durant dix ans les rênes d’une Eglise anglicane en pleine tourmente. Moins connu que les autres candidats, Justin Welby n’était évêque que depuis un an et son parcours est assez atypique.

Sorti des prestigieuses écoles d’Eton et de l’université de Cambridge, il a travaillé pendant 11 ans dans l’industrie pétrolière, notamment à Elf Aquitaine, avant d’être ordonné prêtre en 1992.

Il appartient à l’aile évangélique conservatrice de l’Eglise d’Angleterre mais a clairement signalé sa souplesse d’esprit en se disant opposé à toute forme d’exclusion. Il a ainsi confirmé qu’il voterait pour l’ordination de femmes prêtres et promis de réexaminer ses convictions concernant les mariages homosexuels.

Par ailleurs, Monseigneur Justin Welby se dit particulièrement préoccupé par le sort des plus démunis, mais aussi par les obligations morales du monde de la finance. En ce sens, il devrait s’avérer être un archevêque aussi direct que son prédécesseur au franc-parler légendaire.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.