Tchad: un ancien magistrat affirme qu'Hissène Habré a vidé les caisses de l'Etat


©

« Hissène Habré a prélevé illégalement plusieurs milliards de francs Cfa avant sa fuite au Sénégal. Il s'agissait d'argent volé au peuple tchadien qu'aucune banque sénégalaise n'aurait dû accepter »... Voilà ce que dit aujourd'hui Me Mahamat Hassan Abakar, ancien magistrat, ancien président de la Commission d'enquête du Tchad, auteur aux éditions l'Harmattan d'un livre sur « Les crimes et détournements de l'ex-président Hissène Habré ». Mais il précise aussi que l'Etat tchadien n'a jamais réclamé avec conviction cet argent parti au Sénégal dans les bagages de l'ancien chef d'Etat. Le Premier ministre sénégalais, Abdoul Mbaye, a ces jours-ci reconnu avoir accepté les fonds d'Hissène Habré à son arrivée au Sénégal. Abdoul Mbaye dirigeait alors une banque et n'a fait, dit-il, que son métier en prenant cet argent, d'autant que la loi sur le blanchiment d'argent n'existait pas encore au Sénégal.

L'ex-président Hissène Habré, à la veille de sa fuite (...) a pris une somme de 3,5 milliards. Il a demandé à tous les cadres de lui remettre l'argent en leur possession...
Me Mahamat Hassan Abakar
10-10-2013 - Par Marie-Pierre Olphand

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.