Le président Alassane Ouattara dissout le gouvernement - Afrique - RFI

 

  1. 20:00 TU Journal
  2. 20:10 TU Musiques du monde
  3. 20:30 TU Journal
  4. 20:33 TU Musiques du monde
  5. 21:00 TU Journal
  6. 21:10 TU Musiques du monde
  7. 21:30 TU Journal
  8. 21:33 TU Musiques du monde
  9. 22:00 TU Journal
  10. 22:10 TU Archives d'Afrique
  11. 22:30 TU Journal
  12. 22:40 TU Archives d'Afrique
  13. 23:00 TU Journal
  14. 23:10 TU Si loin si proche
  15. 23:30 TU Journal
  16. 23:33 TU Si loin si proche
  17. 20:00 TU Journal
  18. 20:10 TU La marche du monde
  19. 20:30 TU Journal
  20. 20:33 TU La marche du monde
  21. 21:00 TU Journal
  22. 21:10 TU Mondial sports
  23. 21:30 TU Journal
  24. 21:33 TU Mondial sports
  25. 22:00 TU Journal
  1. 21:00 TU Journal
  2. 21:10 TU Orient hebdo
  3. 21:30 TU Journal
  4. 21:33 TU Le club RFI
  5. 22:00 TU Journal
  6. 22:10 TU Archives d'Afrique
  7. 22:30 TU Journal
  8. 22:40 TU Archives d'Afrique
  9. 23:00 TU Journal
  10. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1S
  11. 23:30 TU Journal
fermer

Afrique

Alassane Ouattara Côte d'Ivoire

Le président Alassane Ouattara dissout le gouvernement

media

Le président de la République ivoirienne Alassane Ouattara a dissous ce mercredi 14 novembre le gouvernement formé en mars dernier et qui était dirigé par le Premier ministre Jeannot Ahoussou-Kouadio. On ne sait pas encore quand sera nommé le nouveau cabinet.

L’annonce a été faite au cours du Conseil des ministres qui se tient tous les mercredis. Une surprise du président Alassane Ouattara. Aucune date de la formation d’un nouveau gouvernement n’a été dévoilée.

Le secrétaire général du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, doit intervenir devant la presse à la présidence. Va-t-il donner les raisons de la dissolution du gouvernement formé le 1er juin 2011 et reconduit en mars dernier avec un changement de Premier ministre ?

C’est en mars dernier que Jeannot Ahoussou-Kouadio, actuel Premier ministre, avait été nommé à la primature en remplacement de l’ancien secrétaire général de la rébellion, Guillaume Soro, devenu aujourd’hui président de l’Assemblée nationale.

La dissolution du gouvernement Ahoussou-Kouadio, qui ne comprenait aucun ministre de l’opposition, préfigure-t-elle une ouverture pour intégrer des pro-Gbagbo dans le prochain gouvernement afin de favoriser la réconciliation nationale qui a du mal à se concrétiser ? La presse ivoirienne a laissé entendre cette éventualité ces derniers jours, mais il faudra attendre la formation du nouveau gouvernement pour le savoir.

Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.