Le retour non sans douleur des réfugiés burundais de Tanzanie


©

La Tanzanie voulait en finir avec les derniers réfugiés burundais dans ce pays et, depuis le 31 octobre, le Haut Commissariat aux réfugiés a débuté le rapatriement de 35 000 Burundais. Ces derniers ont perdu leur statut de réfugiés depuis le 1er août, alors qu’ils refusaient depuis trois ans de revenir dans leur pays d’origine. Officiellement, tout se passe bien jusqu’ici pour les quelque 6 000 Burundais déjà rapatriés. Mais certains dénoncent leurs conditions de rapatriement.