Au Mali, des leaders religieux veulent se démarquer des jihadistes


©

Ce samedi 24 novembre, la principale salle du palais des congrès de Bamako a refusé du monde. S'y tenait une grande rencontre de leaders religieux. Les orateurs ont évoqué la paix, l'unité du pays, mais ont surtout voulu se démarquer des jihadistes qui contrôlent le nord du Mali.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.