Côte d'Ivoire: Amnesty International demande le transfèrement de Simone Gbagbo à La Haye


©

Amnesty International demande à la Côte d'Ivoire de remettre Simone Gbagbo à la Cour pénale internationale. On sait depuis jeudi 22 novembre qu'un mandat d'arrêt à été émis dès février 2012. La CPI soupçonne la femme de l'ex-chef de l'Etat de crimes contre l'humanité. Amnesty note également que seuls des gens du camp Gbagbo sont pour le moment visés et que la justice doit être rendue pour les victimes de tous bords.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.