Alassane Ouattara : «Simone Gbagbo peut être jugée en Côte d'Ivoire»

Simone Gbagbo à Abidjan, le 14 septembre 2008.
© AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Interrogé mardi 4 décembre à la sortie d'un entretien avec le président français François Hollande, le président ivoirien Alassane Ouattara a indiqué qu'une décision sur le transfèrement de l'ex-première dame ivoirienne Simone Gbagbo à la Cour pénale internationale (CPI) serait prise « dans les semaines ou les mois qui viennent ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.