Le Sénégal va appliquer la réciprocité sur les visas d'entrée - Afrique - RFI

 

  1. 21:33 TU Couleurs tropicales
  2. 22:00 TU Sessions d'information
  3. 22:30 TU Sessions d'information
  4. 23:00 TU Journal
  5. 23:10 TU Accents d'Europe
  6. 23:30 TU Journal
  7. 23:33 TU Danse des mots
  8. 21:33 TU Couleurs tropicales
  9. 22:00 TU Sessions d'information
  10. 22:30 TU Sessions d'information
  11. 23:00 TU Journal
  12. 23:10 TU Accents d'Europe
  13. 23:30 TU Journal
  1. 21:33 TU Radio foot internationale
  2. 22:00 TU Sessions d'information
  3. 22:30 TU Sessions d'information
  4. 23:00 TU Journal
  5. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  6. 23:30 TU Journal

Dernières infos

fermer

Afrique

Sénégal

Le Sénégal va appliquer la réciprocité sur les visas d'entrée

media

Le Sénégal compte mettre en place en 2013 un système de réciprocité sur les visas d'entrée dans le pays. A partir du mois de juillet, les pays qui exigent des visas aux Sénégalais, seront soumis au même régime de la part de Dakar.

Avec notre correspondante à Dakar, Carine Frenk

Cela faisait longtemps que le Sénégal menaçait. La décision est donc prise au nom de la souveraineté et de la réciprocité. A compter du 1er janvier, les ressortissants des pays qui demandent un visa aux Sénégalais, devront se procurer eux aussi un visa avant d’entrer au Sénégal.

La mesure ne sera effective qu’en juillet, a expliqué le ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye qui s'exprimait à l'Assemblée nationale lors du vote du budget de son ministère, le temps de prendre les dispositions nécessaires.

Cette mesure va notamment s’appliquer aux ressortissants français, belges, hollandais, allemands, italiens, anglais ou américains qui étaient dispensés de visa d’entrée au Sénégal.

Malgré le risque de rendre la destination Sénégal moins attrayante pour les touristes occidentaux, ce qui n’est pas prouvé selon le gouvernement, la décision a un double intérêt : renflouer les caisses de l’Etat et surtout répondre aux frustrations d’une partie de l’opinion qui ne cesse de dénoncer les conditions draconiennes imposées par les dispositions Schengen à commencer par la France pour ne pas la nommer.

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.