Mali: une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU dans les prochains jours? - Afrique - RFI

 

  1. 07:30 TU Sessions d'information
  2. 08:00 TU Journal
  3. 08:10 TU Une semaine d'actualité
  4. 08:30 TU Journal
  5. 08:33 TU Une semaine d'actualité
  6. 09:00 TU Journal
  7. 09:10 TU Atelier des médias
  8. 09:30 TU Journal
  9. 09:33 TU Atelier des médias
  10. 10:00 TU Journal
  11. 10:10 TU C'EST PAS DU VENT S 1
  12. 10:30 TU Journal
  13. 10:33 TU C'EST PAS DU VENT S 2
  14. 11:00 TU Journal
  15. 11:10 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  16. 11:30 TU Journal
  17. 11:33 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  18. 12:00 TU Journal
  19. 12:10 TU Sessions d'information
  20. 12:30 TU Journal
  21. 12:33 TU Sessions d'information
  22. 12:40 TU Orient hebdo
  23. 13:00 TU Journal
  24. 13:10 TU LA DANSE DES MOTS 1
  25. 13:30 TU Journal
  1. 07:30 TU Sessions d'information
  2. 08:00 TU Journal
  3. 08:10 TU Archives d'Afrique
  4. 08:30 TU Journal
  5. 08:40 TU Archives d'Afrique
  6. 09:00 TU Journal
  7. 09:10 TU Une semaine d'actualité
  8. 09:30 TU Journal
  9. 09:33 TU Une semaine d'actualité
  10. 10:00 TU Journal
  11. 10:10 TU C'EST PAS DU VENT S 1
  12. 10:30 TU Journal
  13. 10:33 TU C'EST PAS DU VENT S 2
  14. 11:00 TU Journal
  15. 11:10 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  16. 11:30 TU Journal
  17. 11:33 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  18. 12:00 TU Journal
  19. 12:10 TU Afrique presse
  20. 12:30 TU Sessions d'information
  21. 13:00 TU Journal
  22. 13:10 TU La marche du monde
  23. 13:30 TU Journal
  24. 13:33 TU La marche du monde
  25. 14:00 TU Journal
Urgent
Burkina Faso : édition spéciale sur les antennes de RFI ce samedi 1er novembre, de 6h TU à 8h TU
fermer

Afrique

Mali ONU

Mali: une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU dans les prochains jours?

media

Le Conseil de sécurité de l’ONU doit donner son feu vert à l’envoi d’une force militaire au Mali dans les prochains jours. Une résolution est en cours de négociation. Elle doit être mise au vote avant le 21 décembre. Cette opération se déroulera en plusieurs phases.

Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

L’intervention militaire a déjà un nom : la Misma, pour « Mission internationale de soutien au Mali ». Première étape : l’entraînement et la formation de l’armée malienne à Bamako, avec les hommes de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), et sans doute des observateurs de l’ONU. Cela prendra plusieurs mois.

Une fois passée la saison chaude, les soldats maliens appuyés par quelque 3 000 hommes de la Cédéao marcheront vers le Nord, sans doute autour de septembre 2013. Bamako a insisté sur une double chaîne de commandement : pour l’armée malienne et pour la force de la Cédéao.

Cela risque de compliquer les opérations. Le pronostic des services de renseignement, c'est que les islamistes armés ne se battront pas, et prendront la route du désert pour organiser une guérilla. La vraie difficulté sera donc de tenir le terrain après la reconquête.

Au sein du Conseil, les Etats-Unis ne cachent pas leurs doutes sur la capacité de cette force africaine à vaincre durablement les islamistes. Les Américains ont évoqué l’envoi de forces spéciales. On dit à l'ONU que leur priorité est d’abord l’éradication d’al-Qaïda, bien davantage que l’intégrité territoriale du Mali.

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.