RDC: la «défense de la patrie» et la «cohésion» nationale, priorités de Joseph Kabila


©

Le président Kabila s'est exprimé ce samedi 15 décembre devant le Sénat et l'Assemblée nationale réunis en congrès au Palais du peuple à Kinshasa, à l'occasion du discours à la nation, prononcé tous les ans. L'allocution de ce jour a été essentiellement consacrée à la situation dans l'est du pays. Joseph Kabila a annoncé sa priorité, la défense de la nation et appelé à la cohésion nationale.

Les députés congolais réagissent au discours du chef de l'Etat
11-10-2013 - Par RFI

Au début de la crise, Joseph Kabila parlait de trois actions simultanées : diplomatiques, politiques et militaire. Là le choix est clair pour la troisième. Le président congolais a insisté sur la réforme de l’armée pour la rendre républicaine et surtout efficace.

Il faudra y mettre les moyens, prévient-il, lançant un véritable appel à la mobilisation. «Désormais, au-delà de toutes nos actons pour le développement, notre priorité sera la défense de la patrie», a martelé Joseph Kabila.

Le président annonce une accélération du renforcement et de la réforme en cours des forces armées. Il appelle la jeunesse congolaise à «s’enrôler massivement dans les forces de défense et de sécurité afin que celles-ci deviennent le rempart implacable de la défense de la patrie

Il faudra consacrer à la défense, a-t-il ajouté, «une part conséquente de nos énergies et de nos ressources ».

La cohésion nationale «s'impose à tous»

À propos des négociations de Kampala avec le M23, Joseph Kabila a été bref. Selon lui, ces échanges n’ont pour but que de clarifier les enjeux et d’établir des responsabilités dans cette guerre.

Sur le plan intérieur, il a beaucoup insisté sur la cohésion nationale :  «Il faut oublier nos divergences», a-t-il notamment déclaré. «Cette cohésion ne peut souffrir d’aucune conditionnalité, elle s’impose à nous tous», a-t-il ajouté. Le président a ensuite annoncé une initiative prochaine dans ce sens, sans préciser de quoi il s’agissait.

  • Retrouvez la RDC ce dimanche dans Le débat africain d'Alain Foka à 8h10 TU (antenne afrique) et 22h10 TU (antenne monde). Jean-Marie Runiga, le président du M23 discute par téléphone avec Lambert Mende, le ministre congolais de la Communication.