L’ONU évoque les risques d’un dérapage militaire au nord du Mali

Le Conseil de sécurité de l'ONU
© RFI/ Karim Lebhour

Le Conseil de sécurité doit donner cette semaine son feu vert à une intervention militaire au Mali. L’ONU, de son côté, s’inquiète des possibles conséquences humanitaires. Une note confidentielle met en garde contre un afflux de réfugiés en cas de tentative d’expulsion des groupes armés par la force.

Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

Cette note rédigée par l’OCHA vient s’ajouter aux doutes de l’ONU sur une intervention militaire au Mali. L’agence humanitaire des Nations unies y détaille les conséquences possibles d’un recours à la force contre les islamistes du nord du Mali. L’ONU envisage une confrontation durable avec les groupes armés.

Les auteurs évoquent des possibles divisions au sein de l’armée malienne ou l’activation de cellules islamistes à Bamako et de graves troubles dans tout le pays. Il faut se préparer, dit l’ONU, à des centaines de milliers de réfugiés supplémentaires, probablement jusqu’à 400 000.

Les services de l’ONU insistent sur le fait qu’il ne s’agit pas de prédictions, mais uniquement d’envisager le pire. Mais ses craintes d’un dérapage d’une action militaire au Mali ne sont pas éloignées des doutes déjà exprimés par le secrétaire général Ban Ki-moon le mois dernier.

Au sein du Conseil de sécurité, certains diplomates occidentaux se disent agacés par les réticences de l’ONU, et mettent en garde contre des conséquences encore plus graves si le nord du Mali reste aux mains des islamistes.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.