Mali : l'envoi d'une force militaire africaine au Mali, jugée indispensable par l'ONU

Romano Prodi, l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour le Sahel.
© REUTERS/Stringer

Après Abidjan et Dakar, l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour le Sahel, Romano Prodi était le 19 décembre à Niamey où il a rencontré le président Mahamadou Issoufou. Romano Prodi a jugé indispensable de préparer l'envoi d'une force militaire africaine au Mali, tout en poursuivant parallèlement les négociations. Il se felicite de l'unité de vision au Conseil de sécurité sur les dangers du terrorisme. 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.