Diango Cissoko souhaite une intervention militaire africaine au nord du Mali le plus tôt possible

Le nouveau Premier ministre malien Diango Cissoko.
© AFP PHOTO / STR

Le nouveau Premier ministre malien Diango Cissoko était ce jeudi 27 décembre à Abidjan. Après l’étape de Ouagadougou la veille, il s'est dit porteur d'un « message » du président malien Dioncounda Traoré à son homologue ivoirien, Alassane Ouattara. Le chef du gouvernement de la transition malienne a également évoqué devant la presse la question d’une intervention militaire internationale, que la Cédéao (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest) veut le plus rapidement possible. Mais on sait qu'elle ne pourra pas avoir lieu avant quelques mois, même si le Conseil de sécurité de l’ONU a donné récemment son feu vert.

On peut faire confiance en cette intervention. Elle aura lieu dès que les conditions seront réunies. [...] C'est aussi un message de demande de soutien au Mali...

Diango Cissoko
27-12-2012 - Par Stanislas Ndayishimiye

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.