Mali: le Mujao étend sa position vers le nord et vise l'Algérie

Les hommes du Mujao prennent position dans la région de Kidal, dans le nord-est du Mali.
© REUTERS/Stringer

Au nord du Mali, le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest étend sa base vers l'Algérie. Le Mujao vient de prendre le contrôle d'une localité située au nord-est du Mali, près de Kidal, loin de son fief basé dans la région de Gao. Ce mouvement pourrait prouver que des liens existent toujours entre Ansar Dine et le Mujao.

C'est la première fois que le Mujao se déplace vers la région de Kidal, dans le nord-est du Mali. La descente musclée a eu lieu dans la localité d'Inhallil, située au nord de Kidal, mais surtout près de la frontière algérienne. Au moins une vingtaine de véhicules ont été saisis par le Mujao, ainsi que des armes lourdes appartenant à des bandes organisées.

Sur place vivaient quelques combattants se réclamant du MNLA. De sources concordantes, ils ont pris la tangente à la vue des jihadistes. Dans un communiqué triomphant, Abu Walid Sarhaoui, porte-parole du Mujao, annonce que la prochaine étape est l'installation dans la zone de « bastions jihadistes ». Objectif ? « Attaquer l'Algérie voisine ».

Traditionnellement, la région de Kidal est aux mains du mouvement Ansar Dine. Et si aujourd'hui le Mujao débarque dans la région, c'est peut-être la preuve que les deux groupes armés entretiennent toujours des liens étroits.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.