L'artiste ivoirien Tiken Jah Fakoly chante pour le Mali - Afrique - RFI

 

  1. 18:10 TU Grand reportage
  2. 18:30 TU Sessions d'information
  3. 19:00 TU Journal
  4. 19:10 TU La bande passante
  5. 19:30 TU Journal
  6. 19:33 TU La bande passante
  7. 20:00 TU Journal
  8. 20:10 TU Couleurs tropicales
  9. 20:30 TU Journal
  10. 20:33 TU Couleurs tropicales
  11. 21:00 TU Journal
  12. 21:10 TU Accents d'Europe
  13. 21:30 TU Journal
  14. 21:33 TU Danse des mots
  15. 22:00 TU Sessions d'information
  16. 22:30 TU Sessions d'information
  17. 23:00 TU Journal
  18. 23:10 TU Autour de la question
  19. 23:30 TU Journal
  20. 23:33 TU Autour de la question
  21. 18:10 TU Grand reportage
  22. 18:30 TU Sessions d'information
  23. 19:00 TU Journal
  24. 19:10 TU La bande passante
  25. 19:30 TU Journal
  1. 18:10 TU Grand reportage
  2. 18:30 TU Sessions d'information
  3. 19:00 TU Journal
  4. 19:10 TU Mardi politique
  5. 19:30 TU Journal
  6. 19:40 TU Mardi politique
  7. 20:00 TU Journal
  8. 20:10 TU La bande passante
  9. 20:30 TU Journal
  10. 20:33 TU La bande passante
  11. 21:00 TU Journal
  12. 21:10 TU Radio foot internationale
  13. 21:30 TU Journal
  14. 21:33 TU Radio foot internationale
  15. 22:00 TU Sessions d'information
  16. 22:30 TU Sessions d'information
  17. 23:00 TU Journal
  18. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  19. 23:30 TU Journal
fermer

Afrique

Mali Musiques

L'artiste ivoirien Tiken Jah Fakoly chante pour le Mali

media  

Pour soutenir le Mali dans l’épreuve, le célèbre artiste ivoirien Tiken Jah Fakoly a sorti lundi 31 décembre 2012 un single qu'il distribue gratuitement. Ce chanteur a vécu dix ans à Bamako en exil durant la crise qu'a connue son pays. Aujourd'hui, avec ce titre, il appelle à la mobilisation pour soutenir le Mali. Tiken Jah Fakoly explique le sens de sa démarche : « Je dis qu'il faut que tous les Maliens fassent en sorte que les villes du Nord ne nous échappent ».

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.