Republier
Algérie

Algérie: Ahmed Ouyahia démissionne de la présidence du RND


©

L’ancien Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, a démissionné ce jeudi matin de la tête du RND, Le Rassemblement national démocratique, le 2e parti de l’Alliance présidentielle. Depuis plusieurs mois, il était contesté par les militants de sa formation. Il était à la tête du RND depuis 1999.

Dans une lettre adressée aux cadres du parti, Ahmed Ouyahia explique sa démission par sa volonté d’éviter les divisions internes au sein du mouvement. Depuis le mois de juin, un mouvement de «redresseurs» s’opposait au secrétaire général, en poste depuis 1999.

Mais cette démission peut aussi être vue comme le signe d’une course à la présidentielle. Le troisième mandat d’Abdelaziz Bouteflika s’achève en 2014 et Ahmed Ouyahia fait partie des possibles candidats à l’élection présidentielle car son parti est membre de l’Alliance présidentielle avec le FLN.

S’il précise dans sa lettre que sa démission n’est pas au service d’un agenda personnel, Ahmed Ouyahia quitte ses fonctions quelques mois à peine après avoir été remplacé à la tête du gouvernement. Selon la presse algérienne, il aurait désormais les mains libres pour se préparer à la présidentielle.

Cette hypothèse est d’autant plus probable que le chef de file du FLN, contesté lui aussi et candidat probable à l élection présidentielle, devrait également annoncer sa démission dans les semaines à venir.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.