Le Gabon, invité d'honneur du 23e FESPACO - Afrique - RFI

 

  1. 06:40 TU Sessions d'information
  2. 07:00 TU Journal
  3. 07:15 TU Sessions d'information
  4. 07:30 TU Journal
  5. 07:43 TU Sessions d'information
  6. 08:00 TU Journal
  7. 08:10 TU Religions du monde
  8. 08:30 TU Journal
  9. 08:33 TU Religions du monde
  10. 09:00 TU Journal
  11. 09:10 TU La marche du monde
  12. 09:30 TU Journal
  13. 09:33 TU La marche du monde
  14. 10:00 TU Journal
  15. 10:10 TU C'EST PAS DU VENT D 1
  16. 10:30 TU Journal
  17. 10:33 TU C'EST PAS DU VENT D 2
  18. 11:00 TU Journal
  19. 11:10 TU Internationales
  20. 11:30 TU Journal
  21. 11:32 TU Internationales
  22. 12:00 TU Journal
  23. 12:10 TU Sessions d'information
  24. 12:30 TU Journal
  25. 12:33 TU Sessions d'information
  1. 06:43 TU Sessions d'information
  2. 07:00 TU Journal
  3. 07:15 TU Sessions d'information
  4. 07:30 TU Sessions d'information
  5. 08:00 TU Journal
  6. 08:10 TU Le débat africain
  7. 08:30 TU Journal
  8. 08:40 TU Le débat africain
  9. 09:00 TU Journal
  10. 09:10 TU Religions du monde
  11. 09:30 TU Journal
  12. 09:33 TU Religions du monde
  13. 10:00 TU Journal
  14. 10:10 TU C'EST PAS DU VENT D 1
  15. 10:30 TU Journal
  16. 10:33 TU C'EST PAS DU VENT D 2
  17. 11:00 TU Journal
  18. 11:10 TU Internationales
  19. 11:30 TU Journal
  20. 11:32 TU Internationales
  21. 12:00 TU Journal
  22. 12:10 TU Mémoire d'un continent
  23. 12:30 TU Sessions d'information
  24. 13:00 TU Journal
  25. 13:10 TU Littérature sans frontières
fermer

Afrique

Burkina Faso Cinéma Fespaco 2013 Gabon

Le Gabon, invité d'honneur du 23e FESPACO

media Dans la banlieue de Ouagadougou, lors d'une des précédentes éditions du festival panafricain du cinéma et de la télévision (FESPACO). © Issouf Sanogo/AFP

Près de deux mois avant la tenue du 23e Festival panafricain de cinéma et de télévision (FESPACO) à Ouagadougou au Burkina Faso, le programme en a été dévoilé ce vendredi 4 janvier au Gabon, invité d'honneur de cette édition 2013.

Ardiouma Soma, le directeur artistique du festival, précise l'un des objectifs de ce festival si particulier : « Si vous voulez faire le point sur l’Afrique, les problèmes de l’Afrique, les bonheurs de l’Afrique, comment l’Afrique évolue, moi je pense que le seul lieu où vous pouvez voir tout ça en image, c’est au FESPACO ».

Pour cette 23e édition, cent un films sont en compétition. Le Gabon, invité d’honneur cette année, compte ainsi cinq films au programme. Ce qui ne laisse pas indifférent Blaise Louembe, ministre gabonais de l’Economie numérique. Selon lui, le Gabon doit en effet davantage s'engager dans ce secteur culturel : « Pour avoir été choisis, nous allons encourager, dans le monde du cinéma, tous les corps de métier pour qu’à partir de maintenant nous puissions dégager une production cinématographique de qualité et être présents dans tous les différents festivals. »

Après Libreville, les organisateurs du Festival se rendront à Bruxelles, puis à Paris pour inviter plus de monde à venir encourager le cinéma africain.

Sur Twitter, le festival commence à faire du bruit :

 

Dossier spécial FESPACO 2013

 

Accesseur Cinéma africain

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.