Une période de Noël meurtrière sur les routes d'Afrique du Sud


©

Les routes sud-africaines sont parmi les plus dangereuses au monde. Et les accidents de la route ont pris des proportions alarmantes ces derniers jours pendant la période des fêtes. Au total, 1 300 personnes sont mortes en raison d'accidents meurtriers depuis le début des vacances de Noël, selon l'agence de gestion du trafic routier qui tire la sonnette d'alarme pour arrêter le carnage.

Des carcasses de véhicules défoncés, des corps gisants sur la route et des familles éplorées, c'est ce que l'on peut voir régulièrement en circulant sur les routes sud-africaines. Pendant la période des fêtes, elles deviennent parmi les plus dangereuses au monde. Selon le porte-parole de l'agence de gestion du trafic routier, 1 300 personnes sont mortes dans des accidents meurtriers depuis le début des vacances de Noël. Ce sont 40 vies détruites chaque jour.

Ces accidents sont principalement dus aux mauvais comportements des conducteurs qui n'hésitent pas à rouler très vite et à prendre le volant après avoir trop bu. En cause aussi, l'inadvertance des piétons, qui souvent marchent éméchés sur le bord des routes et des autoroutes.

Depuis plusieurs années, on peut ainsi lire sur l'emballage de certaines bières locales : « Ne marchez pas sur la route si vous buvez, vous pouvez être tué ». Mais malgré les efforts du gouvernement et de la société civile, les accidents de la route sont devenus l'une des principales causes de mortalité dans le pays.