Le collectif des avocats des victimes de Hissène Habré réagit aux accusations du défenseur de l'ancien président tchadien


©

Le collectif des avocats des victimes de Hissène Habré réagit aux accusations du défenseur de l'ancien président tchadien. Dans une lettre ouverte adressée au président sénégalais Macky Sall, Me François Serres accuse le président tchadien Idriss Déby d'être «l'enquêteur en chef de ce procès», après avoir dit-il, fait monter de toutes pièces des accusations contre Hissène Habré. L'avocat accuse également la ministre de la justice sénégalaise, Aminata Touré, de violer différents principes de droits tel que l'autorité de la chose jugée, l'indépendance de la justice et la séparation des pouvoirs. Des accusations que rejette Me Assane Dioma Ndiaye qui coordonne le collectif des avocats des victimes de Hissène Habré.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.