Le conflit au Mali s'invite au sommet de l'Union africaine - Afrique - RFI

 

  1. 18:10 TU Décryptage
  2. 18:30 TU Journal
  3. 18:33 TU Sessions d'information
  4. 18:40 TU Débat du jour
  5. 19:00 TU Journal
  6. 19:10 TU Grand reportage
  7. 19:30 TU Journal
  8. 19:40 TU Sessions d'information
  9. 20:00 TU Journal
  10. 20:10 TU La bande passante
  11. 20:30 TU Journal
  12. 20:33 TU La bande passante
  13. 21:00 TU Journal
  14. 21:10 TU Couleurs tropicales
  15. 21:30 TU Journal
  16. 21:33 TU Couleurs tropicales
  17. 22:00 TU Sessions d'information
  18. 22:30 TU Sessions d'information
  19. 23:00 TU Journal
  20. 23:10 TU Accents d'Europe
  21. 23:30 TU Journal
  22. 23:33 TU Danse des mots
  23. 18:10 TU Sessions d'information
  24. 18:30 TU Journal
  25. 18:33 TU Sessions d'information
  1. 18:30 TU Sessions d'information
  2. 19:00 TU Journal
  3. 19:10 TU Décryptage
  4. 19:30 TU Journal
  5. 19:40 TU Débat du jour
  6. 20:00 TU Journal
  7. 20:10 TU La bande passante
  8. 20:30 TU Journal
  9. 20:33 TU La bande passante
  10. 21:00 TU Journal
  11. 21:10 TU Radio foot internationale
  12. 21:30 TU Journal
  13. 21:33 TU Radio foot internationale
  14. 22:00 TU Sessions d'information
  15. 22:30 TU Sessions d'information
  16. 23:00 TU Journal
  17. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  18. 23:30 TU Journal
Urgent

Dans un discours prononcé devant la foule sur la place de la Nation, rebaptisée «place de la révolution», le lieutenant-colonel Zida a annoncé la suspension de la Constitution. Mais il ne s'exprime pas au nom du chef d'état-major, proclamé chef de l'Etat un peu plus tôt dans la journée. Une partie de l'armée semble ne pas reconnaître l'autorité du général Traoré. Le lieutenant-colonel Zida est le commandant adjoint du Régiment de sécurité présidentielle.Suivez en direct l'évolution de la situation. Les antennes de RFI sont en édition spéciale jusqu'à 19h TU.

fermer

Afrique

Mali Union africaine Nkosazana Dlamini-Zuma Yayi Boni

Le conflit au Mali s'invite au sommet de l'Union africaine

media

Ce jeudi 24 janvier s’ouvre la réunion du conseil exécutif de l’Union africaine à Addis Abeba. La nouvelle présidente de la Commission de l’UA, Nkosazana Dlamini-Zuma, prononcera le discours d’ouverture devant les ministres des Affaires étrangères du continent. Un discours attendu car ce sommet donnera peut-être le ton de son mandat. Mais le sujet qui est sur toutes les lèvres est celui du Mali, suite à l'intervention de l'armée française.

C’est la première fois que les responsables d’Afrique se réunissent depuis l’intervention militaire de la France au Mali. Le conseil exécutif de l’Union africaine permettra donc de prendre la température auprès des uns et des autres.

Il y a au moins une voix discordante, celle de l’Egypte du président Mohamed Morsi, qui a dénoncé le déploiement de troupes françaises. « Le ministre des Affaires étrangères égyptien devra nous donner des explications », lance un diplomate d’Afrique de l’Ouest. Des responsables de pays anglophones seront peut-être tentés de voler à son secours, le sommet le dira.

On se souvient que le Conseil de paix et de sécurité de l’UA avait simplement pris acte des raids français. La présidente de la Commission, Nkosazana Dlamini-Zuma, a d'ailleurs été discrète sur ce sujet, contrairement au président en exercice de l’UA. Boni Yayi ne tarit pas d’éloges envers Paris. Ce sommet devrait être aussi l'occasion d'avoir des précisions sur les offres de service des pays d’Afrique australe, que Boni Yayi a visités au terme d’une tournée marathon.

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.