Republier
Erythrée

Erythrée : purge au sommet de l'Etat après un putsch manqué

Le président érythréen Issais Afeworki.
© Scott Peterson/Liaison

Selon plusieurs sources concordantes, le président érythréen Issaias Afeworki a déclenché une purge au sein de son régime, après le coup de force d'un groupe de militaires, qui a pris d'assaut, le 21 janvier, le ministère de l'Information. Plusieurs personnalités en vue du régime, dont le numéro trois du parti unique et un gouverneur, ont été arrêtées.

Le mouvement de colère manifesté le 21 janvier dernier en Erythrée a surpris bien des observateurs. Que le président Issaias Afeworki reste sans réaction, face à un groupe de militaires mutinés, a paru encore plus étonnant. Selon les opposants contactés par RFI, au moins trois personnalités clé du régime ont été arrêtées en milieu de semaine.

Abdella Jaber, le numéro trois du parti unique (Front populaire pour la démocratie et la justice) et Mustapha Nurhussein, le gouverneur de l'une des six provinces du pays, sont désormais en prison. Un site d'information proche de l'opposition fait état de l'interpellation de l'ambassadeur d'Erythrée aux Emirats arabes unis (EAU).

Quant au colonel Osman Saleh, qui a investi le ministère de l'Information le 21 janvier avec ses hommes, il serait reparti vers le sud du pays, dans la zone montagneuse de Dekemhare. Osman Saleh aurait prévenu les forces de sécurité de ne pas tenter d'approcher son cantonnement.

L'Erythrée, qui ne dispose ni de presse indépendante ni d'une opposition interne, est un pays extrêmement fermé et il est difficile de savoir si le pouvoir du président Afeworki est réellement menacé par la fronde du colonel Osman Saleh. Seule certitude : le pouvoir est confronté pour la première fois depuis la grande purge de 2001 à une contestation de cette importance.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.