Risques d'aggravation de la situation humanitaire dans le nord du Mali - Afrique - RFI

 

  1. 18:10 TU Sessions d'information
  2. 18:30 TU Sessions d'information
  3. 19:00 TU Journal
  4. 19:10 TU Grand reportage
  5. 19:30 TU Journal
  6. 19:40 TU Accents d'Europe
  7. 20:00 TU Journal
  8. 20:10 TU Couleurs tropicales
  9. 20:30 TU Journal
  10. 20:33 TU Couleurs tropicales
  11. 21:00 TU Journal
  12. 21:10 TU Grand reportage
  13. 21:30 TU Journal
  14. 21:33 TU Danse des mots
  15. 22:00 TU Sessions d'information
  16. 22:30 TU Sessions d'information
  17. 23:00 TU Journal
  18. 23:10 TU Autour de la question
  19. 23:30 TU Journal
  20. 23:33 TU Autour de la question
  21. 18:10 TU Sessions d'information
  22. 18:30 TU Sessions d'information
  23. 19:00 TU Journal
  24. 19:10 TU Grand reportage
  25. 19:30 TU Journal
  1. 18:30 TU Sessions d'information
  2. 19:00 TU Journal
  3. 19:10 TU Grand reportage
  4. 19:30 TU Journal
  5. 19:40 TU Accents d'Europe
  6. 20:00 TU Journal
  7. 20:10 TU Couleurs tropicales
  8. 20:30 TU Journal
  9. 20:33 TU Couleurs tropicales
  10. 21:00 TU Journal
  11. 21:10 TU Radio foot internationale
  12. 21:30 TU Journal
  13. 21:33 TU Radio foot internationale
  14. 22:00 TU Sessions d'information
  15. 22:30 TU Sessions d'information
  16. 23:00 TU Journal
fermer

Afrique

al-Qaïda Ansar Dine AQMI Mali ONU Terrorisme

Risques d'aggravation de la situation humanitaire dans le nord du Mali

media

L’Unicef a lancé un appel de fonds afin d’aider tous les partenaires qui s’organisent pour faire face à la crise humanitaire au Mali. Près de 82 millions de dollars sont réclamés par l’ONG dans les domaines de la nutrition, de l’eau, de l’assainissement, de l’éducation et de la protection de l’enfant.

 

Au Mali, nous travaillons dans une crise, sur un fond de crise
Françoise Ackermans Responsable du bureau de l'UNICEF au Mali 11/10/2013 écouter

Les habitants de la région de Gao, dans le nord du Mali, sont désormais « dans la survie », depuis que les voies d'approvisionnement par le sud du Mali et par l'Algérie sont coupées.

L'ONG « Action contre la Faim », qui est présente à Gao, craint que l'offensive militaire ne ferme bientot la dernière voie d'approvisionnement en provenance du Niger.

Des éleveurs peuls du Gourma, au sud de Gao, Mali. wikipédia

La situation est dramatique aussi pour les éleveurs. L'ONG demande que des voies d'accès soient préservées pour les ONG.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.