Le Sénégal confirme sa plainte dans l’affaire des «biens mal acquis»


©

Les avocats de l'Etat du Sénégal confirment qu'une plainte a bien été déposée, afin de récupérer les « biens mal acquis » détournés par le régime précédent. Une enquête a même, selon eux, d'ores et déjà été ouverte. Lors d'une conférence de presse qui a eu lieu lundi 28 janvier 2013 à Paris, ces avocats ont confirmé que le fils de l'ancien président, Karim Wade, était cité dans la plainte. Ils ont indiqué qu'ils avaient d'ores et déjà fourni, à l'appui de leur demande, des éléments sur des pratiques illégales ayant eu lieu en France ou impliquant des ressortissants français.