RDC : reprise des pourparlers à Kampala entre le gouvernement congolais et les rebelles du M23 - France - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Journal

 

  1. 05:00 TU Journal
  2. 05:15 TU Sessions d'information
  3. 05:30 TU Journal
  4. 05:40 TU Sessions d'information
  5. 05:50 TU Sessions d'information
  6. 06:00 TU Journal
  7. 06:15 TU Sessions d'information
  8. 06:30 TU Journal
  9. 06:43 TU Sessions d'information
  10. 07:00 TU Journal
  11. 07:10 TU Sessions d'information
  12. 07:30 TU Journal
  13. 07:40 TU Grand reportage
  14. 08:00 TU Journal
  15. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  16. 08:30 TU Journal
  17. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  18. 09:00 TU Journal
  19. 09:10 TU Priorité santé
  20. 09:30 TU Journal
  21. 09:33 TU Priorité santé
  22. 10:00 TU Journal
  23. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  24. 10:30 TU Journal
  25. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  1. 05:00 TU Journal
  2. 05:15 TU Sessions d'information
  3. 05:30 TU Sessions d'information
  4. 06:00 TU Journal
  5. 06:15 TU Sessions d'information
  6. 06:30 TU Journal
  7. 06:43 TU Sessions d'information
  8. 07:00 TU Journal
  9. 07:10 TU Sessions d'information
  10. 07:30 TU Sessions d'information
  11. 08:00 TU Journal
  12. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  13. 08:30 TU Journal
  14. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  15. 09:00 TU Journal
  16. 09:10 TU Priorité santé
  17. 09:30 TU Journal
  18. 09:33 TU Priorité santé
  19. 10:00 TU Journal
  20. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  21. 10:30 TU Journal
  22. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  23. 11:00 TU Journal
  24. 11:15 TU Sessions d'information
  25. 11:30 TU Journal
fermer

Afrique

Ethiopie M23 RDC Union africaine

RDC : reprise des pourparlers à Kampala entre le gouvernement congolais et les rebelles du M23

media

Les pourparlers reprennent ce mercredi 30 janvier à Kampala entre le gouvernement congolais et les rebelles du M23. Les discussions avaient été interrompues pendant le sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba. Ce sommet a justement vu l’abandon du projet d’une force onusienne destinée à combattre les groupes armés dont le M23. L’autre projet de force neutre africaine, celui initié il y a un an par la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, n’avance pas non plus. Le M23 se sent donc en meilleure posture et a commencé à plaider sa cause hors des frontières.

Le projet de force onusienne destiné à combattre le M23 est mort-né, retoqué par les Sud-Africains pendant le sommet de l’Union africaine. Lesquels Sud-Africains sont toujours pressentis pour faire partie du noyau de ce que l’on appelle la « Force neutre », destinée elle aussi à combattre le M23.

Mais cette force a également du plomb dans l’aile. A Addis-Abeba, des officiels sud-africains ont fait part de la nécessité d’écouter les revendications du M23. Autrement dit , la force dite négative le serait de moins en moins. On peut y voir le résultat d’un lobbying peut-être efficace mené à Pretoria ces derniers jours.

Nous avons appris que Roger Lumbala, l’opposant qui a rejoint le M23, Deogracias Bugera, ancien compagnon de route de Kabila père, et Antipas Mbusa Nyamwisi, ancien ministre des Affaires étrangères, auraient plaidé la cause rebelle auprès des plus hautes autorités sud-africaines.

Pour le moment, Kinshasa ne s’inquiète pas : « Je ne crois pas que l’Afrique du Sud va jouer à ça avec nous », dit un proche du dossier.

 

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.