L'Algérie renforce la sécurité sur ses frontières sud - Afrique - RFI

 

  1. 14:10 TU Autour de la question
  2. 14:30 TU Journal
  3. 14:33 TU Autour de la question
  4. 15:00 TU Journal
  5. 15:10 TU Radio foot internationale
  6. 15:30 TU Journal
  7. 15:33 TU Radio foot internationale
  8. 16:00 TU Journal
  9. 16:10 TU Couleurs tropicales
  10. 16:30 TU Journal
  11. 16:33 TU Couleurs tropicales
  12. 17:00 TU Journal
  13. 17:10 TU Grand reportage
  14. 17:30 TU Journal
  15. 17:33 TU Sessions d'information
  16. 17:40 TU Accents d'Europe
  17. 18:00 TU Journal
  18. 18:10 TU Sessions d'information
  19. 18:30 TU Sessions d'information
  20. 19:00 TU Journal
  21. 19:10 TU La bande passante
  22. 19:30 TU Journal
  23. 19:33 TU La bande passante
  24. 20:00 TU Journal
  25. 20:10 TU Couleurs tropicales
  1. 14:10 TU Autour de la question
  2. 14:30 TU Journal
  3. 14:33 TU Autour de la question
  4. 15:00 TU Journal
  5. 15:10 TU Radio foot internationale
  6. 15:30 TU Journal
  7. 15:33 TU Radio foot internationale
  8. 16:00 TU Journal
  9. 16:10 TU Couleurs tropicales
  10. 16:30 TU Journal
  11. 16:33 TU Couleurs tropicales
  12. 17:00 TU Journal
  13. 17:10 TU 7 milliards de voisins
  14. 17:30 TU Journal
  15. 17:33 TU 7 milliards de voisins
  16. 18:00 TU Journal
  17. 18:10 TU Sessions d'information
  18. 18:30 TU Sessions d'information
  19. 19:00 TU Journal
  20. 19:10 TU Grand reportage
  21. 19:30 TU Journal
  22. 19:40 TU Accents d'Europe
  23. 20:00 TU Journal
  24. 20:10 TU La bande passante
  25. 20:30 TU Journal
fermer

Afrique

Algérie Terrorisme

L'Algérie renforce la sécurité sur ses frontières sud

media

Alors que les troupes militaires françaises s'approchent du nord du Mali, les autorités algériennes se disent prêtes à collaborer avec d'autres pays pour renforcer la sécurité au niveau des frontières du pays et lutter plus efficacement contre le terrorisme. Un accord de coopération a été conclu hier avec le Royaume-Uni dans ce but.

Depuis l'attaque d'In Amenas, les autorités répètent que le sud du pays est en état d'alerte et que les frontières sont sécurisées.

Cela fait bientôt un an, depuis le début de la crise malienne, que des policiers et des soldats sont envoyés en renfort dans les régions frontalières du Mali, du Niger et de la Libye.

Pourtant, Alger est inquiète. La frontière libyenne a laissé passer le groupe de preneurs d'otages d'In Amenas. Si la frontière sud est officiellement fermée et que des avions de chasse algériens patrouillent depuis le début de l'intervention militaire française au Mali, le désert est très difficile à contrôler.

Dans la presse, on souligne que les terroristes peuvent très bien cacher leurs armes dans le désert avant de se mêler aux réfugiés qui franchissent facilement la frontière. Les autorités algériennes sont prêtes à collaborer avec d'autres pays pour renforcer la sécurité et surtout pour lutter contre le terrorisme.

Un accord de coopération a été conclu avec Londres hier, concernant la sécurité aux frontières et dans les airs.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.