Dioncounda Traoré, invité spécial de RFI jeudi 31 janvier: «Pour le dialogue, Ansar Dine est disqualifié» (extrait)


©

Jeudi 31 janvier, le président malien par intérim est l'invité spécial de RFI. Dans cet entretien exclusif, Dioncounda Traoré évoque notamment les éventuelles discussions inter-maliennes à venir, alors que les militaires français contrôlent désormais l'aéroport de Kidal, concluant ainsi la première phase des opérations sur le terrain. Au micro de Christophe Boisbouvier, le chef de l'Etat malien explique qu'il n'est pas question, à l'avenir, de négocier ni avec Ansar Dine, qui s’est « disqualifié », ni avec le MIA (Mouvement islamique de l’Azawad), car ses membres sont des gens d’Ansar Dine qui portent un « masque » pour « échapper à leurs responsabilités ». Reste donc le MNLA, « peut-être ». Extrait de l'interview.

Premières diffusions de l'entretien à 05h41 et 06h43 (heure française), sur l'antenne Afrique de RFI, et à 8h44 sur l'antenne Monde. A lire et écouter également sur www.rfi.fr.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.