Republier
France Mali

Mort de plusieurs soldats maliens dans l'explosion d'une mine entre Gossi et Hombori


©

Selon des sources militaires maliennes, quatre soldats maliens sont morts, dans la nuit de mercredi à jeudi 31 janvier, dans l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule, entre Gossi et Hombori, au nord du Mali.

Les quatre militaires décédés venaient de Gao pour aller assister un détachement resté en panne sur la route. Deux d’entre eux sont morts après l’explosion de la mine. Le deux autres ont succombé lors de l’évacuation des blessés. Des sources militaires maliennes contactées par RFI affirment, par ailleurs, qu’il y a eu cinq blessés.

La localité d’Hombori, située entre Mopti et Gao, à 920 km au nord-est de Bamako, a été reprise sans combat le 25 janvier par une colonne de soldats français et maliens.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.