République centrafricaine: le nouveau gouvernement est formé - Afrique - RFI

 

  1. 17:10 TU Sessions d'information
  2. 17:30 TU Journal
  3. 17:33 TU Sessions d'information
  4. 17:40 TU Afrique presse
  5. 18:00 TU Journal
  6. 18:10 TU Sessions d'information
  7. 18:30 TU Journal
  8. 18:33 TU Sessions d'information
  9. 18:40 TU Orient hebdo
  10. 19:00 TU Journal
  11. 19:10 TU GEOPOLITIQUE S 1
  12. 19:30 TU Journal
  13. 19:40 TU GEOPOLITIQUE S 2
  14. 20:00 TU Journal
  15. 20:10 TU Musiques du monde
  16. 20:30 TU Journal
  17. 20:33 TU Musiques du monde
  18. 21:00 TU Journal
  19. 21:10 TU Musiques du monde
  20. 21:30 TU Journal
  21. 21:33 TU Musiques du monde
  22. 22:00 TU Journal
  23. 22:10 TU Archives d'Afrique
  24. 22:30 TU Journal
  25. 22:40 TU Archives d'Afrique
  1. 17:10 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  2. 17:30 TU Journal
  3. 17:33 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  4. 18:00 TU Journal
  5. 18:10 TU GEOPOLITIQUE S 1
  6. 18:30 TU Journal
  7. 18:40 TU GEOPOLITIQUE S 2
  8. 21:00 TU Journal
  9. 21:10 TU Orient hebdo
  10. 21:30 TU Journal
  11. 21:33 TU Le club RFI
  12. 22:00 TU Journal
  13. 22:10 TU Archives d'Afrique
  14. 22:30 TU Journal
  15. 22:40 TU Archives d'Afrique
  16. 23:00 TU Journal
  17. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1S
  18. 23:30 TU Journal
fermer

Afrique

République centrafricaine

République centrafricaine: le nouveau gouvernement est formé

media Nicolas Tiangaye, le Premier ministre de la République centrafricaine. AFP/ SIA KAMBOU

Le nouveau gouvernement de la République centrafricaine vient d’être nommé ce dimanche 3 février, après plusieurs jours de tractations, comme prévu dans les accords de Libreville conclus entre le gouvernement et les rebelles de la Seleka. Nicolas Tiangaye, le Premier ministre, a fait son choix d'un gouvernement qui semble équilibré.

Ce gouvernement est finalement mis en place. Un gouvernement représentatif de toutes les entités politiques de la société civile centrafricaine, les portefeuilles répartis entre les différentes composantes politiques. En tout cas un gouvernement équilibré.

On note également l’entrée au gouvernement de nouveaux visages, mais aussi et surtout d’anciens ministres, qui avaient servi sous le régime des anciens présidents feu Kolingba et Patassé.

Le ministère de la Défense nationale est revenu à la rébellion de la Seleka. Et c’est Michel Djotodia, le patron de ce mouvement rebelle, qui le prend désormais en charge. La Finance est revenue au Premier ministre Nicolas Tiangaye, donc à l’opposition.

Quant à la mouvance présidentielle, on remarque que le ministre Josué Binoua change de poste et passe du ministère de l’Administration du territoire à celui de la Sécurité publique. C’est un ministre important, il faut le dire, parce que c’est lui qui s'exprimait au nom du gouvernement pendant la crise.

Ce qu’il faut aussi dire de ce gouvernement est qu’il y a une nouveauté. Il y a des postes, des ministres titulaires, mais aussi des vice-ministres. La semaine qui commence lundi 4 février sera décisive avec la passation de pouvoir.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.