DOSSIER SPECIAL FESPACO 2013


©

Du 23 février jusqu'au 2 mars, le 23e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou accueille 101 films de 35 pays, des jurys exclusivement présidés par des femmes et une volonté de débattre autour du « Cinéma africain et politique publique en Afrique », le thème central de cette année.

Du 23 février jusqu'au 2 mars, le 23e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou accueille 101 films de 35 pays, des jurys exclusivement présidés par des femmes et une volonté de débattre autour du « Cinéma africain et politique publique en Afrique », le thème central de cette année. Depuis sa création en 1969 au Burkina Faso, le Fespaco s’est imposé comme le rendez-vous incontournable du 7e art du continent africain.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.