Elections à Djibouti: Ylias Moussa Dawalleh répond aux soupçons de fraude massive - France - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Autour de la question

 

  1. 14:33 TU Autour de la question
  2. 15:00 TU Journal
  3. 15:10 TU Radio foot internationale
  4. 15:30 TU Journal
  5. 15:33 TU Radio foot internationale
  6. 16:00 TU Journal
  7. 16:10 TU Sessions d'information
  8. 16:30 TU Journal
  9. 16:33 TU Sessions d'information
  10. 16:40 TU Accents d'Europe
  11. 17:00 TU Journal
  12. 17:10 TU Décryptage
  13. 17:30 TU Journal
  14. 17:33 TU Sessions d'information
  15. 17:40 TU Débat du jour
  16. 18:00 TU Journal
  17. 18:10 TU Grand reportage
  18. 18:30 TU Sessions d'information
  19. 19:00 TU Journal
  20. 19:10 TU La bande passante
  21. 19:30 TU Journal
  22. 19:40 TU La bande passante
  23. 20:00 TU Journal
  24. 20:10 TU Couleurs tropicales
  25. 20:30 TU Journal
  1. 14:33 TU Autour de la question
  2. 15:00 TU Journal
  3. 15:10 TU Radio foot internationale
  4. 15:30 TU Journal
  5. 15:33 TU Radio foot internationale
  6. 16:00 TU Journal
  7. 16:10 TU Sessions d'information
  8. 16:30 TU Journal
  9. 16:33 TU Sessions d'information
  10. 16:40 TU Accents d'Europe
  11. 17:00 TU Journal
  12. 17:10 TU La bande passante
  13. 17:30 TU Journal
  14. 17:33 TU Sessions d'information
  15. 17:40 TU La bande passante
  16. 18:00 TU Journal
  17. 18:10 TU Grand reportage
  18. 18:30 TU Sessions d'information
  19. 19:00 TU Journal
  20. 19:10 TU Décryptage
  21. 19:30 TU Journal
  22. 19:40 TU Débat du jour
  23. 20:00 TU Journal
  24. 20:10 TU Couleurs tropicales
  25. 20:30 TU Journal
fermer

Afrique

Djibouti EN BREF

Elections à Djibouti: Ylias Moussa Dawalleh répond aux soupçons de fraude massive

media  

La majorité présidentielle a remporté 80% des 65 sièges de députés à l'issue des legislatives du vendredi 22 février, comme le lui permettait la nouvelle loi électorale. Une victoire contestée par la coalition de l'opposition, qui accuse le régime d'Ismaël Omar Guelleh d'avoir fraudé massivement. Le ministre des Finances Ylias Moussa Dawalleh, également secrétaire général du Rassemblement populaire pour le progrès (RPP), le parti présidentiel, réagit à toutes ces accusations.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.