Elections à Djibouti: Ylias Moussa Dawalleh répond aux soupçons de fraude massive - Afrique - RFI

 

  1. 22:30 TU Sessions d'information
  2. 23:00 TU Journal
  3. 23:10 TU Accents d'Europe
  4. 23:30 TU Journal
  5. 23:33 TU Danse des mots
  6. 22:30 TU Sessions d'information
  7. 23:00 TU Journal
  8. 23:10 TU Accents d'Europe
  9. 23:30 TU Journal
  1. 22:30 TU Sessions d'information
  2. 23:00 TU Journal
  3. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  4. 23:30 TU Journal
Urgent

■ Edition spéciale sur les antennes de RFI vendredi 31 octobre entre 6h30 TU et 8h TU.
■ Le vote sur l'article 37 de la Constitution a été annulé.
■ L’aéroport de Ouagadougou est fermé. Tous les vols au départ ou à l’arrivée de la capitale bukinabè sont suspendus.
■ L'armée a annoncé la dissolution de l'Assemblée, l'instauration d'un couvre-feu et la mise en place d'une équipe de transition à la tête du pays.
■ Malgré les demandes pressantes de la rue, Blaise Compaoré assure qu'il ira jusqu'au bout de son mandat mais appelle à la formation d'un gouvernement de transition. Il suspend l'état de siège dans le pays.
■ Numéro burkinabè spécial pour les ressortissants français : 50.49.66.20.

fermer

Afrique

Djibouti EN BREF

Elections à Djibouti: Ylias Moussa Dawalleh répond aux soupçons de fraude massive

media  

La majorité présidentielle a remporté 80% des 65 sièges de députés à l'issue des legislatives du vendredi 22 février, comme le lui permettait la nouvelle loi électorale. Une victoire contestée par la coalition de l'opposition, qui accuse le régime d'Ismaël Omar Guelleh d'avoir fraudé massivement. Le ministre des Finances Ylias Moussa Dawalleh, également secrétaire général du Rassemblement populaire pour le progrès (RPP), le parti présidentiel, réagit à toutes ces accusations.

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.